On y était : The Divine Comedy à la Philarmonie

Hier soir, le zébulon Neil Hannon a mis la Philarmonie, à peine achevée, à ses pieds. En un peu plus de deux heures de concert, le songwriter nourri à la pop baroque des sixties a revisité avec classe et humour ses grands classiques. La pop orchestrale de Neil Hannon dans le nouveau temple parisien de la…