On y était : Saint Sister + Tandem Felix + Spies, au Workman’s Club, Dublin

Hier soir, Saint Sister, Tandem Felix et Spies donnaient leur concert de Noël, dans un Workman’s club acquis à leur cause. On vous raconte.

P1060608
Saint Sister

On attend Saint Sister, en buvant un verre de vin chaud gracieusement offert par un sympathique père Noël. On avait vraiment découvert le duo à Cork quand il assurait la première partie de Wyvern Lingo au Cypress Avenue. Morgan MacIntyre et Gemma Doherty nous avaient bluffés (plus que les protégées d’Hozier d’ailleurs…) avec leur « atmosfolk » (folk atmosphérique) et leurs voix d’ange. On est donc ravie de les revoir en ouverture hier soir du concert donné au Workman’s club en compagnie de leurs amis Tandem Felix et Spies (du très bon label Trout Records). Et les premières impressions se confirment : ces filles iront loin. Et dire qu’elles travaillent ensemble depuis un an à peine ! Morgan MacIntyre assure le chant principal tandis que Gemma Doherty excelle à la harpe. On a droit à des harmonies vocales maîtrisées, sur une musique plus riche qu’il n’y paraît. Le duo bidouille joliment avec la pédale loop, les machines et il suffit à Gemma de frapper sur sa harpe pour donner une belle profondeur au son.

On aime Madrid, le titre qui donne son nom à leur EP qui vient de sortir, (le chant y est assez époustouflant) et surtout l’émouvant Castles où la voix de Morgan prend toute sa dimension. Oh et puis hier soir, grâce à elles, on a entendu la meilleure reprise de  Last Christmas, la « cheesy » mais indispensable chanson de Noël de Wham : trois cordes pincées à la harpe, on tape sur l’instrument et on finit avec des grelots. Résultat : hystérie dans la salle. On remarque que le public est resté silencieux pendant tout le concert. On se pince car en Irlande, c’est rarissime… O joie, Saint Sister fera la première partie de Oh Wonder, au Trianon, le 26 février prochain, dans le cadre du festival Fireworks.

P1060616
Tandem Felix

Tandem Felix prend le relais. Leur pop-rock aux influences psychédéliques est plaisant à défaut d’être révolutionnaire. La présence de la violoniste apporte un plus indéniable. On retient le réjouissant Waiting in the wings, disponible sur Comma, leur dernier EP sorti en avril dernier.

P1060626
Spies

Logiquement, Spies clôt la soirée. Morgan de Saint Sister revient sur scène pour une sympathique reprise de Baby it’s cold outside (c’est un concert de Noël, hein !). Et les choses sérieuses commencent avec les morceaux de Sea Creature, leur dernier opus en date dans les bacs depuis février 2015. Comment faire du neuf avec du vieux : Spies s’y emploie avec une efficacité redoutable. On pense à The National, Interpol ou à Echo and the Bunny Men. A U2, dans ses premières années. A la flamboyance de Morrissey dans les textes. Quand elle s’emballe et prend toute son ampleur, la voix du chanteur rappelle celle de Morten Harket de A-ha (et ce n’est pas un reproche). Nos oreilles sont ravies. Arrive le moment « c’est Noël, donc on s’amuse » avec une reprise de All I want for Christmas is you de Mariah Carey. Le public chante en se marrant. Il ne s’arrêtera plus puisqu’on se quitte avec Fairytale of New York des Pogues, la plus belle chanson de Noël de l’univers, chanté par tous les artistes du soir. On se dit au-revoir, le sourire aux lèvres, dans les vapeurs de vin chaud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s