Clip du jour : Brigid Mae Power – I Left Myself For A While

En juin, Brigid Mae Power  sortait son second album, portant son nom et qui contient I Left Myself For A While. Une pépite de folk cotonneuse et éthérée illustrée par un clip à la fois psyché et très « do it yourself ».

brigid-mae-power
Brigid Mae Power

On a fait connaissance avec Brigid Mae Power grâce au songwriter Adrian Crowley, lequel sur sa page facebook a encensé le second album éponyme (Tompkins Square) de cette folkeuse d’exception.

Enregistré chez Peter Broderick, auteur-compositeur de l’Oregon, ce premier essai contient I Left Myself For A While, un titre-cocon, modèle de folk éthérée portée par une voix hantée et tout en réverbe. Sorti le 8 septembre, le clip qui illustre la chanson est un mélange de « fait à la maison avec peu de moyens » et d’imagerie pschédélique.

On ne sait pas grand-chose sur Brigid Mae power, à part qu’elle est née à Londres au sein d’une grande famille et qu’elle a déménagé à Galway quand elle avait douze ans. Qu’elle s’est nourrie en écoutant Joni Mitchell. Pas besoin d’en savoir plus finalement, tant sa musique, vibrante, parle pour elle.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s